Conseil d'administration
  Liste des membres
  Evènements
  Liens utiles
  Adhésion formulaire
  Veille juridique
Deutsch

Un aperçu historique

Notre Association a été constituée le 1er juillet 1954 sous la désignation « Association pour les Echanges entre Juristes Français et Allemands ». Depuis janvier 1995 elle s’appelle « A.J.F.A. » (Association des Juristes Français et Allemands). Elle est actuellement présidée par M. Jean-François BOHNERT, ancien Magistrat de liaison auprès du Ministère de la Justice Allemand et actuellement en fonction à EUROJUST (La Haye).

Maître TOMASINI était le premier Président de l’Association, suivi de Maître DROUILLAT. Puis, M. Robert SCHMELCK, Procureur Général de la Cour de Cassation, auquel a succédé M. Jean COSSON, Conseiller à la Cour de Cassation, puis M. Olivier DE BAYNAST, à présent Procureur Général près la Cour d’appel d’Amiens, ont présidé notre Association.

Mme Simone ROZES, Premier Président honoraire de la Cour de Cassation, et M. Olivier de BAYNAST sont nos deux Présidents d’honneur.

Peu après la fin de la deuxième guerre mondiale, lorsque l’Allemagne était administrée par la France, l’Angleterre, les États Unis et l’Union soviétique, donc bien avant la constitution de notre association, des juristes français de renommé, chargés de l’administration de la zone française dont le siège était à BERLIN, notamment MM. Robert SCHMELCK et Jean COSSON, magistrats et résistants, plus tard respectivement Procureur Général et Conseilleur à la Cour de Cassation, les Conseillers d’État Erwin GÜLDNER, François PERRET, Maurice LAGRANGE ainsi que Mme Simone ROZES, ancien Président de la Cour européenne de Justice et Premier Président de la Cour de Cassation, se sont réunis à titre informel pour mener une réflexion, en vue d’un rapprochement entre les juristes français et allemands.

Initialement notre association était un cercle réservé à des juristes confirmés. M. Jean COSSON, Président de l’Association en 1985, a modernisé celle-ci en l’ouvrant largement aux jeunes juristes et en créant des liens plus étroits entre les membres. Aidé par son épouse, Mme Elisabeth COSSON, il a inlassablement œuvré dans l’intérêt de l’association et des adhérents sans ménager ses efforts et en préparant sa succession. Ainsi avait-il préconisé comme successeur M. Olivier de BAYNAST qui avait déjà fait ses preuves en tant que Secrétaire général et qui a poursuivi l’œuvre de ses prédécesseurs dans un esprit résolument européen.

L’A.J.F.A. est la jumelle d’une association sœur en Allemagne, la « Deutsch-Französische Juristenvereinigung – D.F.J. » dont le siège est à l’Université de Maïence, (Universität Mainz, FB 03, D 55099 MAINZ tél. 6131-392 24 12). Son Président est le Dr. Jürgen JEKEWITZ, Ministerialdirektor a.D. du ministère fédéral de la Justice (Berlin).

Depuis de longues années, nos deux Associations organisent une rencontre bi-annuelle dans respectivement dans chacun des deux pays.

Ces rencontres bi-annuelles offrent un cadre idéal pour traiter, à chaque fois, d’un sujet de droit public et d’un sujet de droit privé, vus sous un angle d’approche français et allemand. Les intervenants sont des juristes renommés, notamment des magistrats ou des universitaires. La tradition veut que chaque orateur s’exprime dans sa propre langue.

En dehors des réunions bi-annuelles des deux Associations sœurs, l’A.J.F.A. organise des réunions trois ou quatre fois par an, au cours desquelles un sujet de droit d’actualité est traité, suivi d’une discussion et d’un verre de l’amitié pour cultiver les relations personnelles entre les adhérents. Les échanges se font indifféremment dans les deux langues, les adhérents (juristes français ou juristes allemands établis en France) comprennent à tout le moins l’autre langue, quand il ne la pratique pas eux-mêmes de manière active, ce qui est très souvent le cas.

Nous espérons que ces quelques informations vous inciteront à nous rejoindre et à vous inscrire à l’A.J.F.A.

Enfin, et en guise de conclusion, on peut encore rappeler que l’un des fondateurs de l’association, le Conseiller d’Etat Erwin GÜLDNER, avait coutume d’insister sur le fait que notre association était, à l’origine, conçue comme un cénacle et qu’elle différait des autres associations de juristes en ce qu’elle entend promouvoir une réflexion commune sur les droits français et allemand, le soutien des intérêts professionnels des adhérents et la convivialité étant, à ses yeux, secondaire.


  retour accueil
  en savoir plus

  Site conçu par WebOperator.net